calmusséennes-calmusséens : arts & lettres – campagne poétique Atelier d'écritures effacées.

Yves Bonnefoy & L’heure présente

Personne Dans le bruit du torrent. Personne Dans la lumière. L’homme Là-bas, à la cervelle d’or, Qui titube sur le trottoir, ses doigts sanglants Crispés sur des raclures de l’esprits, Qu’offrait-il, quel bouquet ? Je veux ces fleurs, Les dégager du papier qui les couvre, Cette page rougie, car j’aperçois, Dans le don qu’il faisait, [...]

Les gants et la pantoufle de Marcel Proust

Les gants et la pantoufle de Marcel Proust

Roberto Llorens  &  Jim Palette chez Marcel Proust “[...] Dans ce salon rouge, on pouvait faire comme ça. Mais on pouvait aussi faire autrement. Un Argentin qui était venu à Illiers-Combray pour étudier la possibilité de créer dans son pays une petite structure muséale dédiée à Proust, avant de trouver épouse et d’y rester, qui parlait [...]

Robert Kaplan

Robert Kaplan

QUI EST ROBERT KAPLAN ?                       En attendant son passage à “l’Image” Texte d’introduction à « À la recherche de Robert Kaplan », publié dans Les Lettres françaises de juillet 2005, supplément à l’Humanité du 26 juillet 2005. Comment ? Vous ne connaissez pas Robert [...]

L’ orée du bois & les transports Pirot 2011

L' orée du bois & les transports Pirot 2011

Salut, mon éditeur ! C’est ainsi que je le saluais toujours, au téléphone ou dans la vie. Cette tradition s’était instituée naturellement, dès le début de notre collaboration, et il répondait toujours à mon apostrophe par un petit rire. Il était content de s’entendre appeler ainsi, content de voir son travail reconnu aussi par les gens [...]

” L’orée du bois ” à Chaumussay

" L'orée du bois " à Chaumussay

Festival littéraire

Le pandore

Le pandore

              Patrice Arnould & sa Pandore interprètent : “Ballade des dames du temps jadis” de François Villon    

Le ciel & la carte

Le ciel & la carte

” Il y a une lumière langue, elle ne saurait atteindre à ce bleu-là; on ne peut pas mieux le prendre en photographie, le filmer ni le peindre – puisqu’il s’agira toujours d’une autre matière, mots, pixels ou térébenthine. On est dans l’ordre de l’absolu, comme le bleu Klein (Yves Klein’s blue ); mais l’YKB [...]

D’infinis paysages

D'infinis paysages

à l’hôtel de l’Image. Un poème de Jean-Marie Guinebert, la légende de François Dernier & les photographies d’Eric Morin ” Les muses d’autrefois s’étaient endormies dans les bois, il ne faut pas les en chasser ” François Dernier ” L’un d’entre eux Pourrait aussi se figurer N’avoir rien retenu des leçons Dispensées depuis l’aube du [...]